Nouvelles directives ABE depuis 02.01.2015

29.01.2015

L’autorité bancaire européenne (ABE) étend les exigences prudentielles en 2015. Il s’agit surtout des rapports concernant les plans de refinancement des établissements financiers. Les nouveaux schémas ABE comportent les tables pour la saisie des positions de refinancement quantitatives à rapporter. Les chiffres clés doivent être communiqués comme chiffres prévus sur un horizon de six mois, un an, deux ans et trois ans. L’objectif est: 1.un meilleur suivi des risques liés au refinancement et à la liquidité dans le cadre d’une stratégie de gestion des risques mise en œuvre par une banque sur la base de la structure de son bilan. 2.la supervision des plans des banques à fin de diminuer leur dépendance à l’égard des sources de refinancement publiques ainsi que. 3.le contrôle des effets des plans de refinancement des banques sur les flux de crédits à l’économie réelle. La solution FERNBACH satisfait aux directives ABE. Par exemple, les chiffres clés suivants ont été ajoutés au domaine « Bilan » : •planification sur trois ans pour l’évolution du bilan •planification sur trois ans pour le ratio structurel de liquidité à long terme •chiffres prévus annuels pour le ratio de levier Les chiffres prévus de la planification sur trois ans pour couvrir les besoins de refinancement ont été ajoutés au domaine « refinancement ». Grâce à la solution FlexFinance, les nouveaux schémas au code du modèle « P », axés sur le modèle ABE « Data Point » peuvent être aussi réalisés. Dans le cadre des règles de validation, les établissements financiers peuvent vérifier les dépendances entre les positions dans un rapport ou entre les rapports individuels. Les rapports peuvent être transmis sur la base XBRL.